Voilà qui va améliorer le pouvoir d'achat....

Publié le par Anakyne

Article du figaro de ce matin 07/12/2007

Une taxe de 1,8% (qui est passée entre temps à 2.6% ce matin fort discrétement)
sur les ventes de poisson
T.D. et Cy. L.
06/12/2007 | Mise à jour : 18:35 | 
 
.
Des fonds seront débloqués pour financer «la sortie» de certains poissons. (Photo Martine Archambault/ Le Figaro)
Des fonds seront débloqués pour financer «la sortie» de certains poissons. (Photo Martine Archambault/ Le Figaro)
Ce nouveau dispositif destiné à aider les pêcheurs serait applicable au 1er janvier.

Nicolas Sarkozy avait promis aux pêcheurs un système d’aides pérenne pour faire face à l’envolée du coût du gazole. Le mécanisme que la France a présenté la semaine dernière à Bruxelles aurait reçu un accord de principe de la Commission, qui cherchait à s’assurer qu’il n’y avait pas de distorsion de concurrence. Ces garanties obtenues, le gouvernement va pouvoir mettre en place son « plan pêche ». Selon nos informations, les députés examineront aujourd’hui un amendement au projet de loi de finances rectificative fixant les modalités d’une future taxe sur la vente de poissons. Ce nouveau dispositif prend la forme d’une taxe applicable au 1er janvier « perçue au taux de 1,8 % et calculée sur le montant hors taxe du prix acquitté au titre de la vente ». Ce prélèvement serait effectué selon le mode de perception de la taxe sur la valeur ajoutée. Dans sa forme actuelle, cet amendement bénéficie du soutien du gouvernement.

Cette taxe doit permettre de financer un plan d’aide pour une « pêche durable ». Des fonds seront ainsi débloqués pour financer la « sortie » des bateaux de pêche les plus anciens et donc les plus gourmands en carburant. L’objectif du plan est d’aider à réduire la dépendance des armements de pêche au gasoil, sans pour autant leur donner un chèque carburant car Bruxelles l’aurait immédiatement retoqué. Des aides au carburant alternatif, à l’installation de moteurs hybrides et aux économies d’énergie seront ainsi mobilisées.


Ce qui, si je n'abuse pas, devrait porter les taxes sur le poisson à 7.3% dont détail suivant :

  1. TVA 5.5 %
  2. Nouvelle taxe 1.8 %
  3. En fait il faut compter maintenant 2.6 % soit une augmentation prévisible du poisson de plus de 8%.
A cette vitesse là la pêche n'aura plus de problèmes car les consommateurs ne pourront plus acheter de poisson devenu un produit de luxe....il risque rapidement  d'être délaissé par les consommateurs et les pêcheurs ne vondront plus le produit de leur sortie en mer et hop le problème est réglé.

Plus de problème de GO, les bancs se reconstitueront et nous importerons du poisson de chine au mercure et au plomb. Futur consommateur à vos compteurs Geyser la maladie de  Minamata vous attend au virage.


Un excellent remède pour le pouvoir d'achat, on augmente les taxes et l'indice des prix INSEE lui diminue, ils sont forts dans ce gouvernement.
Enfin c'est juste mon avis.

francef2-1-.gif

 

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article