Retraite complémentaire.

Publié le par Anakyne




Je fais suite au dernier article par lequel je vous faisais part de l’avancement de ce dossier de liquidation de retraite en date du 01/01/2008.

tete-001.gif 

Les régimes obligatoires et complémentaires ne m’ont toujours pas répondu à ce jour et nous sommes tout de même le 17 décembre 2007. Pour projeter mon futur train de vie ce n’est pas facile.

Ce matin je décide donc d’appeler la énième caisse de retraite complémentaire car c’est la dernière caisse à laquelle vous avez cotisée qui gère votre dossier. Dans une carrière de 40 ans cela représente du monde avec la caisse des cadres. Pour info j’ai reçu de cette caisse une note m’indiquant que ma retraite ne pourrait être versée en décembre suite à problème d’information…mais courant janvier 2008. Ce courrier ne semblerait pas me concerner enfin je le classe.

Mon coup de fil de ce matin est réellement surnaturel. Standard automatique tapez sur le 1 puis sur le 3 puis sur le 9 enfin Vivaldi etc..Et je tombe sur le mauvais service qui me dirige sur la bonne personne me semble-t-il cette fois.

Après un bref rappel de mes coordonnées cette personne retrouve mon dossier. Charmante elle m’explique que j’aurais dû recevoir en avril 2006 une estimation de retraite arrêtée en 2004. Je m’étonne de la réponse et le lui indique. Naïvement je lui demande si cela n’est pas possible de me réexpédier ce document, la réponse est c’est interdit, bien. Toujours aussi candide j’espère avoir ce chiffre verbalement ; la réponse est : c’est interdit, re-bien.

Après négociation cette dame, au demeurent très gentille et surement victime de cette bureaucratie me donne les chiffres en me disant que cette estimation n’est pas bonne dans la mesure où les derniers chiffres sont en baisse. Elle m’assure faire le nécessaire pour régulariser ma situation et m’indique qu’elle me fait parvenir un courrier.

 

A jour J -14 je ne suis toujours pas informé du montant de ma retraite.

 

Si je ne l’ai pas encore indiqué mes premières démarches auprès de la CNAV et des régimes complémentaires ont été effectuées voici plus de 6 ans. Je n’ai pas prix ces gens là par traitrise.

 

Toutefois, je tiens réellement à féliciter la personne de CRAM d’Amiens qui a été d’une grande efficacité et d’un grand dévouement. Je tiens à saluer Madame ANSEL pour la qualité de son travail et la chaleur dans ses rapports humains.

 

Avec la CNAV le problème est résolu depuis début décembre 2007.

 
 
A SUIVRE….

Commenter cet article