Subprime et la banque verte

Publié le par Anakyne

Calyon fait les comptes du subprime
Perrine Créquy
20/12/2007 | Mise à jour : 21:59 |
Commentaires 4
.
Après l'effondrement des prêts hypothécaires à risques, la filiale du Crédit Agricole avait annoncé 850 millions d'euros de dépréciations. Elle en a ajouté 2.5 milliards ce jeudi.

La banque verte a inscrit dans son bilan des lignes dans le rouge, à hauteur de 3.35 milliards d'euros. Cette somme représente les dévalorisations d'actifs de Calyon, sa filiale d'investissement, après la crise des prêts hypothécaires à risques aux Etats-Unis. Elle a en effet annoncé 2,5 milliards d'euros de décote au quatrième trimestre, après les 850 millions déjà enregistrés au cours de l'année.

En conséquence, le résultat net de Calyon sera «négatif» en 2007. Le Crédit Agricole estime que son propre résultat annuel sera amputé de 1,6 milliard d'euros.

Le titre devrait donc être chahuté ce vendredi à la Bourse de Paris. D'autant que ACA, un pilier des activités de titrisation du Crédit Agricole aux Etats-Unis, a vu sa note dégradée de «A» à «CCC» par Standard and Poor's. La dette d'ACA rejoint donc les «junk bonds», et la banque est ainsi contrainte de cesser d'exercer son métier.


    MON AVIS RAPIDE           

Hier soir, les économistes nous disaient encore que les banques françaises ne risquaient rien. Le Crédit Agricole ne serait-il- pas une banque française alors ?

            Cet établissement financier joue avec le feu depuis longtemps, un jour cela finira mal.

QUI TROP EMBRASSE MAL ETREINT




Enfin c'est juste mon avis.

undefined

 

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article