En bref !

Publié le par Anakyne

Source: Michel COLLON
 
 
Le Pen a un ancêtre noir!
 
 
« Chacun chez soi! », nous répète Le Pen, du haut de son mépris pour les Arabes et les Noirs.
 
Hélas pour lui, les recherches de la paléontologie, c’est-à-dire la science de l’histoire des hommes anciens, nous apprennent que les premiers hommes vivaient… en Afrique. Ils ne migrèrent vers l’Europe que très tard, quand celle-ci fut libérée de ses glaciers.
Ainsi, les ancêtres de Le Pen étaient… noirs! Pire : en chemin vers l’Europe, ils firent une longue halte au Moyen-Orient. Bref, notre raciste est aussi « un peu arabe ». La honte !
Conclusion : si on avait interdit les migrations et si on avait appliqué à ses ancêtres ce fameux « Chacun chez soi », Le Pen serait aussi foncé que Martin Luther King ou Mandela.
A quoi tient, finalement, la destinée d’une petite crapule raciste !

Référence : Herbert Thomas, L’Homme avant l’homme, p. 66-67 Découvertes Gallimard, n° 215.
 
-------------------------------------------------------------------
 
Le président A propose une nouvelle Constitution. Il la soumet au vote de son peuple.
Le président B propose aussi une Constitution. Dès qu’une partie du peuple a dit non, on cesse de voter. Un peu plus tard, la même Constitution est imposée. Sans vote. Qui est le démocrate ?
Vous avez tout faux. Le premier président s’appelle Chavez, c’est donc un populiste et un dictateur. Le second s’appelle Sarkozy et l’Union Européenne, ce sont donc des démocrates.
Vive la démocratie !
 
 
------------------------------------------------------------------------------
Résumons. L’Irak fut bombardé parce qu’il n’avait PAS d’armes de destruction massive qui auraient pu faire hésiter son envahisseur. Pareil pour la Yougoslavie, l’Afghanistan, le Liban et quelques autres (Washington a bombardé 20 pays depuis 1945).

A présent, ceux qui ONT des armes de destruction massive prétendent INTERDIRE à leurs prochaines victimes d’en posséder. Israël a droit au nucléaire. Par contre, Iran et Corée du Nord n’ont pas ce droit.

Les Etats-Unis non seulement s’arrogent le droit de voler les matières premières, renverser des Etats et contrôler des régions stratégiques, mais en plus ils exigent de pouvoir le faire SANS RISQUES.

C’est logique

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article