Prohibition du tabac, la rafle.

Publié le par Anakyne

                          

   Rafle----Lyon.jpg         Lyon le 4 janvier 2008.
Sur dénonciation  une brigade de police a fait une descente dans un bar lyonnais.

Enfin l’Eliott Ness lyonnais est de retour, digne applicateur de la justice de Sarkozy et cela vraisemblablement à cause d’un vieux con ou pire encore d'une association de non-fumeurs qui a préféré la délation*, comme sous la révolution ou l’occupation allemande. On connaît le résultat. Mais c’est très grave de la part de la police de se donner et se prêter à ce petit jeu là.

Enfin voila un bel acte de courage de cette association lyonnaise.

Bel acte de courage également de cette police qui n’a certainement pas grand-chose à ficher pour mener une perquisition avec vingt policiers… vidant ainsi un commissariat avec toutes les conséquences que cela peut avoir pour les citoyens qu’ils ont censés protéger.

Nous ne savons pas si cette brigade à supprimé et détruit les paquets de tabac sur place, comme elle aurait certainement dû le faire, ou si elle les a simplement pris pour les fumer au retour dans les locaux de la police. Autre hypothèse les paquets confisqués ont été remis à l'association lyonnaise anti-tabac, car un vieil adage dit la chose suivante :
fait ce que je dis et non ce que je fais.
L’histoire s’arrête là mais elle est bien triste et dangereuse cette histoire qui est tout de même un fait divers réel.

Nous ne savons pas non plus si les consommateurs et clients de ce bar ont été déférés devant un juge des comparutions immédiates pour violation de la Loi anti-tabac ou internés pour désintoxication. On ne sait pas non plus si le bar est encore ouvert ou sera fermé prochainement par mesure administrative. L’information, ou plus exactement la propagande vichyssoise sarkozienne n’est vraiment plus ce qu’elle était.

Une chose est certaine c’est que le carnet à souches a fonctionné, il faut bien payer les vingt mecs sur le terrain.

Joli coup de pub maniaco-répressif digne toujours d’une époque révolue (1939-1945) que notre président semble regretter avec beaucoup d’amertume.

De mon côté je vais contacter mon député pour qu’il fasse voter un amendement à la Loi anti-tabac interdisant la chanson subversive et anti judéo chrétienne « Dieu fumeur de Havanes »(pardons Serge c’est de l’humour seulement pour ce paragraphe pour le reste c’est un peu la rage).

Il va falloir arrêter un jour toutes ces conneries il y a plus urgent à régler.

 
Enfin c’est juste mon avis.

undefinedDEFINITION

DELATION: Dénonciation inspirée par des motifs méprisables. Faire une délation= dénoncer, trahir, vendre.
L e ROBERT
 

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article