Sarko-Show, remise des Sarkos d'Or à l'Elysée.

Publié le par Anakyne


 tf1.jpg

 

               Bof,  c'est toujours la même chose et j'ai un peu le sentiment de revivre les vœux de 2007. Je constate amèrement que notre Président fait encore des cadeaux d'enfer aux actionnaires de TF1, M6 et consorts en interdisant la pub sur les chaines publiques, je ne suis pas certain que cela relance le pouvoir d'achat des Français mais certainement de ceux qui n’ont pas réellement besoin.

 

                De toutes les façons, il est clair que nous n’échapperons pas à une taxation sur l’Internet et la téléphonie mobile comme ça le compte y est. Si le compte est bon :

 
  • Taxe audio visuelle = 116 €
  • Taxe sur Internet = ?
  • Taxe sur la téléphonie mobile = ?
                Donc pour une personne ayant la télé, ce n'est plus si rare à nos jours, un PC et un mobile la note sera salée..

              J’aimerai bien ajouter les petites dernières bonnes nouvelles sans faire d’amalgame tout ça c’est pour nos pommes :

 
  • Taxe de 12% sur le poisson,
  • Augmentation des produits laitiers 35 %
  • Augmentation des céréales 20 %
  • Baril de pétrole au dessus de 100 $ etc…
  • Taxe sur les CD, DD et autres moyens de stocker 5%
 
 

              Ceux sont encore les mêmes qui vont payer les actionnaires de Bouyghes et de M6. Ce qui fantastique c’est que personne ne dit plus rien, il peut maintenant aller encore beaucoup plus loin.


               Si cela continue il va falloir que les Français impriment de la fausse monnaie pour continuer à vivre. Le projet de Sarko est beaucoup plus simple:  TAXER - REPRIMER - RECONDUIRE AUX FRONTIERES - SE MARIER - FAIRE UNE CROISIERE SUR LE NIL - VISITER EURO DISNEY....Je suis bête et méchant mais est-ce complétement faux ?

 

                Le Président a distribué ses Oscars ou Sarkoscars en remerciement, notamment TF1 pour son soutien sans faille présent et futur. Dans les bureaux de « RADIO VICHY » on doit se frotter les mains. Ce qui met maintenant en évidence l’insistance avec laquelle cette chaîne a fait savoir depuis plusieurs semaines sa volonté d’être le numéro 1 en termes d’audimat. Il n’y a jamais de fumée sans feux dit-on et tout s’explique.

 

                A l’occasion de cette fête de remise des Sarkoscars, le Président a encore une fois échappé aux questions qui tuent. Mais ce discours bien préparé n’a pas épargné les journalistes ce que je trouve assez choquant, bien que n’étant pas toujours d’accord avec cette pseudo éthique d’information, j’ai mal ressenti la prose du Président.

 

                 Mais ce qui m’a sérieusement fait faire un bond en arrière ce fut lorsque le Président répondit au journaliste « que si cela n’était pas la réponse à la question posée c’était toutefois sa réponse », j’ai eu l’impression de revoir Georges Marchais avec Elkabache, mais en beaucoup moins drôle, certes.

 
 
 
 

                Si je devais donner des notes ou des appréciations elles seraient les suivantes :

 
  • Plan de communication = 20/20
  • Projet d’avenir pour les Français = 2/20
  • Pouvoir d’achat = 2/20
  • Comédie = 20/20
  • Arrogance = 18/20
  • Sincérité = pas de note
  • Savoir faire médiatique = 20/20
  • Crédibilité = 5/20
  • Priorité des projets non prioritaires = 20/20
  • Projet prioritaire = 0/20
  • Art oratoire = 20/20
 

                   Ces projets pour la France aux calendes grecques c’est bien joué mais le peuple n’aura pas autant de patience.

                   Pour finir : NON Monsieur le Président vous n’êtes pas proche des Français, vous vivez dans un autre monde qui n’est pas le nôtre, ne faites plus de populisme primaire s’il vous plait. Les réformes vitales c’est maintenant et non pas en 2012.

Enfin c'est juste mon avis

undefined

                  Enfin je vous reproduis ci-dessous un article de Nicolas Vanbremeersch que je trouve assez en phase avec ce que je pense de la « commedia Del Arte » de ce soir.

 
                

« 1. Il n'a pas changé. Pas d'un iota, d'un cheveu, d'un soupçon.

2. Sa surexposition, c'est le problème des journalistes qui ne devraient pas envoyer de photographes. Même Bettina Rheims qui vient à l'Elysée ?

3. Il se mariera donc, quelques semaines après un divorce douloureux.

4. Il ne répond toujours pas aux questions posées (pouvoir d'achat, institutions), comme d'habitude, mais le fait avec son talent habituel de bateleur, sur le mode "c'est quand même incroyable". Il n'a pas changé, on vous dit.

5. Il lutte toujours contre la pensée unique, les technocrates, les media, tous ces gens qui lui reprochent des choses. Il ne se contredit pas, il ne fait pas tout et son contraire, ce sont juste tous ces gens qui lui reprochent un jour de faire du blanc, un jour de faire du noir. Il n'a pas changé.

6. Il connaît très très bien les parcours personnels de tous les journalistes dans la salle, comme cette journaliste de France 24 qui lui posait une question et à qui il a rappelé qu'elle était en service depuis huit mois.

7. Il rit des sondages, ne voulant pas être populaire, mais réformer le pays (je reviens sur ce sujet dans une prochaine note).

8. Ah si, on a appris qu'il va réformer la constitution, et attention, le préambule va être fortement gonflé : l'égalité hommes-femmes (l'article 3, c'est du bidon ?), le respect de la diversité (bon courage), l'intégration et la bioéthique... On croirait du Chirac.

9. Il a des trous de mémoire (il n'aurait jamais dit que Fillon était son collaborateur, il oublie avoir lui-même invité des photographes à l'Elysée...)

10. Il a redit ses vœux, en différent (urgence partout, mais à long terme).

On n'aura donc rien appris. Tout ce barnum, comme d'habitude, pour pas grand chose. Un show de plus, même pas vraiment drôle. On se demande bien pourquoi les journalistes vont à ce type d'événements et en font autant de salades, quand ils sont traités avec un tel mépris. »

 
 

 

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article