Un record de créations d'entreprises en 2007 !

Publié le par Anakyne

Un record de créations d'entreprises en 2007

 

M. Vt.
21/01/2008 | Mise à jour : 09:21 |du Figaro.fr

.

   "Certains y verront inévitablement le signe que l'esprit d'entreprise a retrouvé de la vigueur en France… Demain, l'Insee doit publier le bilan du nombre d'entreprises créées en France en 2007. Il sera de nouveau en hausse. Le secrétaire d'État aux Entreprises et au Commerce extérieur, Hervé Novelli, se félicite : «On va battre tous les records. Le chiffre devrait largement dépasser 300 000 créations sur l'année.»

L'année 2006 s'était déjà soldée sur un beau score, avec 233 000 PME de plus. Les créations d'entreprises Coq.gifentièrement nouvelles avaient crû de près de 4 %, après une année stable en 2005. Pour mémoire, entre 1993 à 2002, le nombre de créations était constant, autour de 170 000 par an. Selon le secrétaire d'État, la nouvelle est d'autant plus réjouissante qu'aujourd'hui «les entrepreneurs ont le moral».

Toujours plus de 80 % des entreprises se sont créées sans salarié. D'ailleurs, selon une étude récente de l'Insee, ce sont les Français sans activité qui ont le plus tendance à se lancer dans l'aventure entrepreneuriale, créant ainsi leur propre emploi. Un tiers des nouvelles entreprises se contente d'une mise de départ de 4000 euros pour l'installation des locaux, l'achat de matériel ou la constitution des stocks".


MON COMMENTAIRE :

                       Il ne faut pas avoir fait l'ENA pour comprendre le phénomène de la création d'entreprise. 100% crée leur emploi comme indiqué de façon indirecte dans cet article. 80% auront disparu dans les deux ans créant de la pauvreté et un endettement important. Ces "ex-anciens" chômeurs n'auront plus rien et ne feront plus partie de la cohorte des clients de l'ANPE.
                       Je serais secrétaire d'Etat je n'oserais jamais dire que cette nouvelle est réjouissante parce que la réalité est différente : il n'y a plus de travail en France et quand il reste encore un peu de fierté dans le cœur des Français il y a volonté de s'en sortir et le seul moyen est le passage par la création.
Je redis à nouveau que dans 75% des cas l'Etat est le principal fossoyeur des entreprises en phase de démarrage et qu'il serait temps, plutôt que de parler de faire prendre des risques aux autres de faire objectivement le bilan du côté de la politique sociale des jeunes entrepreneurs.
Savez-vous que sans gagner un seul Euro vous devez déjà débourser près de 4500 € de charges pour la retraite, la couverture maladie, la caisse d'allocations familiales etc..C’est étrangler et saigner un entrepreneur. Si vous ne payez pas majorations de 10%, injonction de payer délivrée par huissier et la finale la mise en cessation de paiement.
                     Bien entendu la peinture, la moquette et la voiture des directeurs des caisses de retraite et consorts coûtent  et il faut bien entretenir toutes ces personnes qui sont bien souvent d'une efficacité discutable.

                     Je trouve tous ces grands discours, ces commissions ronflantes, pédantes et ignorantes des réalités et coûteuses de surcroit. Comme toutes ces commissions, rappelez-vous des livres blancs sur la Sécu et la retraite il n’en sortira rien, pendant ce temps là on amuse son monde en faisant croire que les politiques s’intéressent aux problèmes, foutaise et comme disait la chanson de Dalida : Paroles, paroles, paroles..

 

                      J’ai déjà donné mon avis sur ce sujet et voir mon article « Pauvre France »


DANS TOUS LES CAS C'EST UN SUPER BEAU CONSTAT D'ECHEC.

 

 
Enfin c’est juste mon avis

undefined

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article