Quand le Spiegel érotise la politique française.

Publié le par Anakyne

Quand le Spiegel érotise la politique française
L'hebdomadaire allemand a fait une manchette peu reluisante sur Sarkozy. La dépêche AFP prévue sur le sujet n'est pas parue. Contre-enquête.

 
Quand le Spiegel érotise la politique française
Les nouvelles d'Allemagne mettent parfois beaucoup de temps à nous parvenir…surtout lorsqu'elles concernent Nicolas Sarkozy, diront les mauvaises langues. Prenons, par exemple, le dossier spécial du magazine allemand Der Spiegel consacré à l' « affaire d'Etat Sarkozy-Bruni : l'érotisme du pouvoir ». Dès que les médias français ont été alertés de ce dossier choc en une du grand hebdomadaire allemand (un million de lecteurs, tout de même), ils en ont fait leurs choux gras. Dans son édition du week-end, Libération n'a pas manqué de retranscrire les persiflages du Spiegel, qui accuse le président de gouverner avec ses hormones, assure qu' «Angela Merkel ne serait plus à son poste depuis longtemps si elle partait en vacances aux frais des patrons allemands » et autres médisances sur la dégradation de la morale publique française. Curieusement, au moment où l'information est parvenue jusqu'au lecteurs français, le numéro du Spiegel en question n'était déjà plus en vente, puisqu'il était paru une semaine avant, le 22 janvier. Or, à part Courrier international, aucun média ne semblait y avoir prêté attention jusqu'en milieu de semaine.

La fabrique de l'information déborde
L'origine de cette lenteur tient peut-être au fait que la dépêche AFP mentionnant cette fameuse une n'est parue que le 25 janvier, sous le titre « Le Style Sarkozy de plus en plus incompris en Allemagne ». Pourquoi ce retard ? L'AFP, berceau de l'information française, est pourtant connue pour son incomparable faculté de réaction. Le siège parisien de l'agence aurait-il mis à la trappe une dépêche initiale rédigée plus tôt ? L'explication des journalistes de l'agence à Berlin est plus simple : devant la profusion de dépêches, émanant de nombreux pays, consacrées au traitement peu flatteur du Président français par les médias étrangers, l'AFP a préféré attendre d'avoir « plusieurs exemples à regrouper » pour faire ce que, dans le jargon journalistique, on appelle un « papier d'angle » sur la presse allemande. Autrement dit, même à l'Agence France Presse, on serait un peu lassé d'accumuler un à un les innombrables quolibets sur Nicolas Sarkozy, et on préfèrerait grouper. Du coup, après l'Allemagne, la semaine prochaine, on peut sans doute parier sur un « papier d'angle » d'origine madrilène. La revue espagnole DT s'apprête en effet à publier les photos de la presque première dame Carla Bruni en tenue d'Eve… Mais cette fois, pas question de rater son coup, la revue a déjà mis elle-même tout le monde au courant.

SANS COMMENTAIRES...







Mardi 29 Janvier 2008 - 00:02
Anna Borrel

Publié dans Revue de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article