Devoirs en ligne: "On ne fournit pas le poisson, on apprend à pêcher"

Publié le par Anakyne


Par Gilles Musi, publié le 06/03/2009 19:00 - mis à jour le 06/03/2009 19:24- L'EXPRESS

"Tu n'y arrives pas, nous sommes là". C'était la promesse - payante - du site Faismesdevoirs.com. Mais la polémique l'oblige à précipiter la fin de l'aventure, avec mea culpa à la clé.

Un devoir de maths à rendre pour la semaine prochaine, plus une version d'anglais? Trop dur, pas le temps, allez hop, direction Faismesdevoirs.com, le tout nouveau site édité par la société Staaff de Stéphane Boukris. Moyennant rémunération, les exercices reviennent 48 heures plus tard intégralement corrigés et annotés par des élèves de Grandes Ecoles, ou des professeurs de l'Education Nationale. Un copier-collé, et le tour est joué. Lancé le 5 mars, le site provoque un tollé dans le corps enseignant. Stéphane Boukris assume et entend bien profiter du buzz.. L'affluence l'a d'ailleurs contraint à suspendre le service pendant le week-end. Entretien.


Lire la suite  ICI


TRISTE      LAMENTABLE      INIMAGINABLE    IRRATIONNEL     PAS ASSEZ DE MOTS POUR EXPLIQUER MON RESSENTIMENT.....

A QUAND LES RESULTATS DU BAC EN LIGNE AVANT EXAMEN ?






Publié dans Revue de presse

Commenter cet article

Jacques 07/03/2009 18:57

Samedi 7 mars 2009

"Internet" voulait faire les devoirs de nos chères "têtes blondes"....

J'en avais entendu parler à la télé l'autre soir, qui a même affirmé que ce n'était pas illégal....Mais à ma grande satisfaction, j'ai constaté que le journal "Le Monde" ne rigolait pas du tout à  propos du nouveau site oueb "fais mes devoirs.com".Sous le tritre "Scandale.com" , le quotidien du soir dénonce de façon virulente, en éditorial qui plus est, cette initiative plutôt douteuse de deux jeunes...diplômés aux dents longues.Et "Le Monde" de conclure:"On ose espérer qu'il ne se trouvera aucun enseignant pour cautionner cette arnaque intellectuelle.On espère de même que les pouvoirs publics ne resteront pas sans réaction".A la suite de quoi:
Le ministre de l'Education nationale Xavier Darcos s'était déclaré hostile à cette formule : "Le meilleur endroit pour être éduqué et pour avoir des copies corrigées, c'est l'école de la République, je n'encourage nullement des dispositifs payants qui permettent de rendre ces services-là".
Et hier soir, enfin la bonne nouvelle est tombée:
Le site internet "faismesdevoirs.com" , qui proposait de faire les exercices scolaires à la place des lycéens et collégiens moyennant 5 à 30 euros, a annoncé vendredi sa  fermeture, au lendemain de son lancement.
OUF !

Anakyne 08/03/2009 10:11


Bonjour,
c'est enfin heureux que ce site n'ait fonctionné que 3 heures. Le principe était en soi inadmissible et immoral.
Je suis assez surpris du peu de réaction sur ce sujet, ah oui c'est vrai il y a les vacances.
Par ailleurs, il semblerait que le créateur du site n'ait pas subi de pression et qu'il ait décidé de fermer son site spontanément ?....Dixit sur RTL hier matin.
Un bon dimanche à vous.