Dans un livre, Bayrou accuse Sarkozy d'abus de pouvoir

Publié le par Anakyne


Par LEXPRESS.fr avec Reuters, publié le 29/04/2009 à 19:19 - mis à jour le 29/04/2009 à 19:26

Au premier paragraphe, bien lire que le livre paraît à l'approche des élections européennes et non d'un scrutin régional.

A cinq semaines d'un scrutin européen important pour son avenir, François Bayrou publie un livre en forme de déclaration de guerre à Nicolas Sarkozy, accusé d'avoir confisqué tous les pouvoirs en France. ( Reuters/Charles Platiau)

A cinq semaines d'un scrutin européen important pour son avenir, François Bayrou publie un livre en forme de déclaration de guerre à Nicolas Sarkozy, accusé d'avoir "confisqué tous les pouvoirs" en France. ( Reuters/Charles Platiau)

par Elizabeth Pineau

PARIS - A cinq semaines d'un scrutin européen important pour son avenir, François Bayrou publie un livre en forme de déclaration de guerre à Nicolas Sarkozy, accusé d'avoir "confisqué tous les pouvoirs" en France.

Dans "Abus de pouvoir", à paraître jeudi, le président du Mouvement Démocrate (MoDem) se pose en chef d'une "résistance nécessaire" à un président coupable du "viol" de la "France républicaine", du creusement "accepté et même recherché" des inégalités, soumis à "l'idéologie de l'argent" et adepte de la "pipolisation".

A trois ans d'une échéance présidentielle pour laquelle il ne cache pas ses ambitions, le député béarnais âgé de 57 ans attaque le président de la République à la manière d'un François Mitterrand faisant le procès du général de Gaulle dans "Le Coup d'Etat permanent", paru en 1964.

Porté par des sondages favorables, le leader centriste assène coup sur coup à un chef de l'Etat qui, en deux ans à l'Elysée, a selon lui procédé à "la plus impressionnante confiscation de tous les pouvoirs qui ait été tentée depuis des décennies en cette Ve République".

Reprenant des accents de sa campagne de 2007, François Bayrou reproche à ce dernier de remettre en cause un modèle de société "qui ne sacrifie pas la justice à l'égalité".

"Le sens de ce livre, c'est qu'il y a un projet républicain français qui mérite aujourd'hui d'être repris et défendu", a-t-il expliqué mercredi sur RTL.

En réponse à la soif de justice du pays, Nicolas Sarkozy "est allé vers l'inégalité", a-t-il accusé. "Ce choix de l'inégalité, il ne l'avait pas annoncé, il avait fait entendre la musique exactement contraire".

Dans un style recherché, truffé de citations latines - François Bayrou est agrégé de lettres classiques -, le président du MoDem évoque dans son livre la personnalité de Nicolas Sarkozy, qu'il a côtoyé au sein de divers gouvernements sous l'ère Jacques Chirac.

 

Lire la suite ICI


Mon avis :

 

très brievement je pense que François Bayrou a raison dans son analyse, seulement les Français sont encore parti pour ne s'en rendre compte que dans 10 ans comme d'habitude.

Bayrou reste à mon avis la seule alternative actuelle pour bâtir le futur de la France et des Français.

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article