Energies renouvelables sur une construction neuve VIESSMANN.

                 


                 L'écologie n'est pas une mode pour moi mais un style de vie respectueux de notre bonne vieille terre et cela depuis ma plus tendre enfance.

                  Respectueux de ces engagements, nous avons fait construire un pavillon avec un chauffage solaire combiné à une pompe à chaleur eau-eau et je dois dire que depuis le 01/01/2007 notre facture de chauffage a bien fondue, d'environ 50%, par rapport à notre ancienne maison chauffée au fuel.

                   Les panneaux solaires chauffent l'eau de notre ballon d'eau chaude qui fait quand même 800 litres et cet été l'eau est montée à 80°. En ce moment le faible ensoleillement la fait monter à + de 50°. La PAC ne se met en route que vers 21:30 pour le chauffage de nuit.

                  Le chauffage par le sol à base température est très agréable et pas le moins dérangeant, contrairement à ce que nous avions pu connaitre dans les années 1970 où ce mode de chauffage produisait des lourdeurs aux jambes de nos épouses. Au premier étage chauffage classique par radiateur avec robinets thermostatiques.

                 Notre pavillon est orienté plein Sud et 18 m² de baies vitrées apporte une chaleur passive importante, en cas d'enseoillement la température peut monter de plusieurs degrés quelque soit la température extérieure et coupe le chauffage.



Les panneaux solaires intégrés dans la toiture
Les-panneaux-solaires.jpg
Ci-dessous des photos de l'installation :

Chaufferie---1.jpg




Chaufferie---2.jpg

                   Aucun regrêt sur l'investissement, nos facture EDF comprenant la totalité de la consommation se montent à 65 Euros par mois y compris l'abonnement pour 175 m² habitable. Pour le fun j'ai fait un puit canadien qui alimente la maison en air frais à température constante environ 16 °.


                    Voyons le prochain hiver. Nous avons fait notre part du marché pour sauvegarder notre planète. Nous partageons un grand nombre des idées de Nicolas Hulot dont nous rappelons ci-dessous le lien :


              

               
                     Pour ma part je ne retiens qu'une chose :


                      La vie a mis 4.000.000.000 d'années pour apparaître l'homme aura mis 150 ans pour tout mettre en l'air, les deux chiffres se suffisent à eux même et ne supportent pas la comparaison. Il est encore possible de changer tout cela.


banniere-grenelle-2.gif